Les gays vus par le septième art!!
Romance, Comédie, Fantastique, Drame, Aventure, Horreur, Fiction... et Queer!

jeudi, juin 22, 2006

Esprit d'équipe


Date de sortie : 19 Juillet 2006
Réalisé par Róbert I. Douglas
Avec Björn Hlynur Haraldsson, Damon Younger, Lilja Nótt Þórarinsdóttir,...
Film islandais, finlandais, britannique.
Genre : Comédie, Drame
Durée : 1h 25min.
Année de production : 2005
Titre original : Strakarnir Okkar / Eleven Men Out




Ottar Thor est un joueur de football adulé dans son pays. Mais le jour où il décide de révéler son homosexualité, il se fait virer de son équipe, le KR (Reykjavik FC).
Il rejoint alors une équipe de footballeurs gays amateurs, mais là encore il doit faire face à l'homophobie des équipes adverses. Son père, le directeur du KR, veut que son fils retrouve l'équipe à condition qu'il redevienne hétérosexuel. Ottar impose alors une drôle de condition...

8 Comments:

Anonymous cc_tp said...

C'est sûr que ce n'est pas un grand film, mais ça a le mérite de venir d'un "petit" pays et de montrer un peu l'intolérence de la société, plus particulièrement des mileux du foot. Drôle, léger...donc à voir pour souternir l'effort.

2:40 PM

 
Anonymous sunfred said...

Esprit d'Equipe donne une vision d'une Islande apathique, morne et grise où au sortir de l'été il n'y a pas grand chose à faire. C'est bien l'un des rares éléments que le film réussi à peu près tant on nage dans un amateurisme total. Aucune situation n'est réellement amenée, empêchant la dramaturgie souhaité, les personnages n'ont aucune substance et ne sont que stéréotypes, le foot relégué hors-champs sert du coup d'alibi mais en étant au centre des discussions et de l'histoire cela entraîne des ellipses gênantes dans la continuité narrative. Rarement drôle, plombé par une photo d'une rare laideur, Esprit d'Equipe suscite bien trop souvent l'ennui, une grosse déception de la part d'une industrie cinématographique qui nous a plusieurs fois agréablement surpis.

2:40 PM

 
Anonymous Loren73 said...

Film très plat, sans rebondissement, histoire de famille un peu farfelue, éducation un peu spéciale pour Maggi, le milieu gay est plutôt montré de façon caricaturale. Un film qui se regarde mais qui ne nous laisse que peu de bon souvenir.

2:41 PM

 
Anonymous zbyszek said...

Faire un film sur le football sans montrer plus d'une minute de match(et encore), c'est un record. Mais est-ce un film sur le monde du football, sur le mal de vivre en terre islandaise (comme tout y semble terne et triste! on comprend que les gens y boivent autant), sur l'homosexualité ? En fait, en dehors de son coming-out, on a beaucoup de mal à croire que le héros soit un gay qui s'assume. Quant à ses relations avec son fils, elles sont tellement vite évacuées qu'elles en deviennent caricaturales! En bref, un très petit film qui ennuie beaucoup et ne fait qu'enfoncer les portes ouvertes (l'homophobie dans le sport)sans parvenir à être un tant soit peu drôle.

2:41 PM

 
Anonymous tkf1975 said...

Un film atypique de par sa construction narrative et sa mise en scène, qui pourra être apprécié par les cinéphiles pour son exotisme et son côté décalé, mais pour les autres, beuh... Ce n'est pas un film de foot (pour ce qu'on en voit...ce n'est qu'un prétexte), ce n'est pas vraiment un film sur une équipe de foot (les rôles des joueurs de l'équipe ne sont pas développés), pas vraiment l'histoire ni le portrait d'un joueur de foot gay (on pourrait résumer çà en trois phrases - super l'intrigue) ... Bref cela ne correspond pas assez à ce qu'en disait la promo du film. En fait, il s'agit plus d'un portrait familial (pas si mal réussi d'ailleurs si on est patient et que l'on supporte les nombreuses scènes de vie quotidienne ordinaire), la relation père/fils étant la plus développée (mais inachevée). Bref vous l'aurez compris : une histoire décousue, car le scénario ne possède pas d'intrigue principale qui pourrait emmener le personnage central (et le spectateur au passage) du début à la fin ; beaucoup de longues scènes qui n'apportent rien à l'intrigue mais apportent une atmosphère particulière (çà ne me donne pas envie d'y vivre en Islande en tout cas. Bref, bof bof..

2:42 PM

 
Anonymous theconsequences said...

Sur le sujet de l'homosexualite en societe, ce film est le dernier en date, et peut-etre meme en qualite...

2:42 PM

 
Anonymous magikmatt said...

C'est sur ce n'est pas un grand film mais il a le merite de traiter d'un probleme de société actuel: la difficulté d'etre accepté en tans qu'homosexuel dans la vie de tous les jours et surtout dans le milieu sportif. c'est un film simple parfois long mais aussi attachant.

2:42 PM

 
Anonymous guitouna said...

Un film très inégale mais qui a le mérite d'éxister par son sujet scabreux dans le milieu sportif. C'est souvent sans rythme mais le contenu est loin d'être négatif .Il aura fallu attendre le courage des Islandais pour nous parler du coming out au football. Bravo, mais çà n'en fait pas un grand film !!

2:43 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home