Les gays vus par le septième art!!
Romance, Comédie, Fantastique, Drame, Aventure, Horreur, Fiction... et Queer!

dimanche, février 03, 2008

De l'autre côté



Date de sortie : 14 Novembre 2007
Réalisé par Fatih Akin
Avec Baki Davrak, Tuncel Kurtiz, Patrycia Ziolkowska
Film allemand, turc.
Genre : Comédie dramatique
Durée : 2h 2min.
Année de production : 2007
Titre original : Auf der anderen Seite
Distribué par Pyramide Distribution




Malgré les réticences de son fils Nejat, Ali, veuf, décide de vivre avec Yeter, une prostituée d'origine turque comme lui. Mais Nejat, jeune prof d'allemand, se prend d'affection pour Yeter lorsqu'il comprend qu'elle envoie son argent à sa fille en Turquie, pour lui payer des études. La mort accidentelle de Yeter éloigne durablement le père de son fils. Nejat se rend à Istanbul dans l'espoir de retrouver la trace d'Ayten, la fille de Yeter.
A Hambourg, Ayten sympathise avec Lotte, une étudiante allemande aussitôt séduite par le charme et l'engagement politique de la jeune Turque. Lotte propose même à Ayten de l'héberger chez elle, malgré les réticences de sa mère, Susanne. Arrêtée et placée en détention, Ayten est finalement reconduite à la frontière puis incarcérée en Turquie. Sur un coup de tête, Lotte décide de tout abandonner et de se rendre en Turquie.

23 Comments:

Anonymous Gazinet said...

Film touchant et original. La mise en scène est étrange avec des titres de chapitres semblant tuer le suspens mais provoquant surtout des questionnements et une recherche d'éléments de compréhension. On n'en apprécie que plus le jeu excellent de tous les acteurs, les croisements du scénario et la représentation de 2 modes de vie si éloignés et pourtant si interdépendants. Un film qui fait réfléchir et que j'ai apprécié de voir en V.O.

3:21 PM

 
Anonymous fredzen64 said...

un vrai chef d'oeuvre tout simplement(contrairement à la graine et le mulet)

3:21 PM

 
Anonymous Awelheolian said...

Que du bon, du très bon. Un très beau film à ne voir qu'en VO sinon on passe à côté de l'esprit du film. Les chemins des protagonistes se croisent, se séparent et se croisent à nouveau en toute vraisemblance. Les personnages sont beaux souvent, laids parfois, humains toujours. Un scénario bien construit, une photographie superbe qui donne envie d'aller flâner dans les petites rues d'Istanbul et de (re)voir HEAD ON, précédent volet de la trilogie de Fatih Akin en attendant le suivant...

3:21 PM

 
Anonymous llehuede said...

Mais que c'est bien ...remarquablement bien joué,monté, réalisé ce film m'a procuré une grande bouffée de bonheur et d'espérance ....

3:22 PM

 
Anonymous lamissphilo said...

ça fait du bien!! superbe et original, encore meilleur que Head On qui était déjà magnifique. recherché, surprenant, parfaitement joué, à quand le prochain Akin?

9:09 PM

 
Anonymous gail93 said...

MAGNIFIQUE exactement le genre de film que j'adore Ayten est vraiment remarquable

9:09 PM

 
Anonymous coufidou said...

Comment passer de l'autre côté sans se croiser? Il y a des moments où la vie est dure en passant à côté de ceux qu'on aime! J'étais tellement dans ce film que je ne me rappelle plus voir les sous-titrages. Surtout privilégiez la version originale, les trois langues (allemand, turc et anglais) sont indispensables à l'ambiance du film. A voir et à revoir!

9:10 PM

 
Anonymous aliasdaminou said...

2hrs où l'on croise des vies, des vies qui se croisent sans se croiser mais qui ont un but ou une destinée qui les relie tous. Compliqué? le scénario est complexe mais traité d'une manière tellement fluide, que tout coule de source... Intelligent de bout en bout, DE L'AUTRE COTE de déçoit jamais. Tolérance, évasion, crise politique, la mort, l'espérance, la rédemption... des sujets actuels qui nous entraînent et nous montrent des vies communes mais exceptionnelles. On en sort heureux. Et c'est le meilleur que l'on puisse attendre du film! Mais n'est-ce pas l'essentiel?

9:10 PM

 
Anonymous aloleg said...

Après HEAD ON, un nouveau très grand film de Fatih Akin.DE L'AUTRE COTE est un film bouleversant d'émotion,de retenue et de finesse.Un très grand film à voir d'urgence.

9:10 PM

 
Anonymous Ojolidrame said...

Une triste & magnifique histoire se déroulant tantot en Turquie tantot en Allemagne. Ces 6 personnages tous liés les uns aux autres qui se rencontrent petit à petit, voyant leur destins se lier peu à peu sont boulversants. Une belle oeuvre, sensible, engagée, tragique & à la fois positive qui mérite bien son Prix du scénario à Cannes. De l'Autre Coté ets bel est bien un des meillers films de cette année 2007.

9:11 PM

 
Anonymous anais4 said...

Les mots me manquent pour qualifier ce film : engagé (certainement), chef d'oeuvre (certainement), ennuyeux (en aucun cas). La performance des acteurs est remarquable, mais le plus remarquable dans ce film est la mise en scène et la manière de filmer (qui n'est pas sans rappeler un certain Babel) qui donne au film une dimension plus complexe. Enchantée quoi!

9:11 PM

 
Anonymous bast26 said...

Un film allemand vraiment éblouissant, d'actualité, démontrant les relations entre l'europe et la turquie.. En VO, c'est un film encore plus touchant du fait que ce soit en allemand où le ton est merveilleusement mieux que la VF !! Nous encourageons l'allemagne à continuer ses productions de films, comme La vie des autres dernièrement !

9:11 PM

 
Anonymous michaelsilva said...

des acteurs incroyables avec un jeu d'une justesse touchante, un réalisateur qui connait son sujet

9:11 PM

 
Anonymous heavenlycreature said...

Entre l'Allemagne et la Turquie, la destinée de six personnages qui vont se chercher, se trouver, se rater, sans jamais se réunir au complet à l'écran. Fatih Akin signe une fresque mélodramatique universelle et bouleversante. Les thématiques y sont multiples: l'amour, la mort, le deuil, l'exil, la place de la Turquie dans l'Europe actuelle, le rapport filial y sont traités au cours d'un déroulement scénaristique d'une limpidité exemplaire. Les personnages: Nejat, Yeter, Susanne, Ali, Ayten et Lotte, sont tous incroyablement émouvants et parfaitement joués. Fatih Akin tisse des liens invisibles entre eux, et bien que certains ne se rencontrent jamais, ils sont tous unis par leur histoire. L'auteur se garde de prendre parti et laisse le spectateur se faire sa propre opinion sur les divers sujets sensibles abordés au gré de cette captivante aventure humaniste qui ne tombe jamais dans le didactisme. Malgré la noirceur du propos, on en ressort grandit et apaisé. "De l'autre côté" se révèle alors comme une oeuvre indispensable et moderne à côté de laquelle il ne faut absolument pas passer.

9:12 PM

 
Anonymous vonstrudel said...

L'un des plus beau film que j'ai vu cette année. un dernier mot : SUBLIME !

9:12 PM

 
Anonymous Guimelie said...

De l'autre côté est un film dans lequel des personnages se cherchent, se croisent, se frôlent... mais ne se trouve pas toujours. A la fois touchant et intelligent, le long métrage de Fatih Akin parvient à fondre judicieusement des aspects politiques au sein d'une histoire faite de sentiments et de rencontres. Ainsi, il est bien sûr question de la relation qui uni Turcs et Allemand, avec en toile de fond des questions telles que l'intégration, l'assimilation, et même le colonialisme. Mais plus qu'un film à caractère politique, De l'autre côté est avant tout un long métrage sur des êtres humains, la question prédominant ici étant celle de la mort. Une Turque meurt en Allemagne, puis une Allemande en Turquie, les cercueils respectifs prennent des chemins inverses, en direction de leurs pays d'origine, mais les personnes qui sont à l'intérieur sont, sans se connaître, décédées alors qu'elles allaient dans le même sens, celui de l'aide à un être humain que toutes les deux aimaient d'un amour différent, mais suffisamment fort pour conduire à s'aventurer de l'autre côté, aussi bien de la frontière, que de la vie. Brillant aussi bien de part sa mise en scène, que dans ses choix narratifs (on notera particulièrement l'intelligence du montage), De l'autre côté impressionne surtout par sa qualité à dépeindre minutieusement des personnages, pourtant nombreux. On comprend alors totalement Le prix du scénario décroché à Cannes, et on se dit même que le film aurait pu faire une palme d'or tout à fait respectable s'il avait fait su faire preuve d'un peu moins de sentimentalisme. Un beau film de cinéma.

9:13 PM

 
Anonymous stanley said...

Ce film turco-germanique mérite amplement le prix du meilleur scénario obtenu à Cannes. Les entrecroisements permanents des personnages en Turquie et Allemagne sans jamais se rencontrer m’ont semblé très astucieux et cela donne au film un rythme assez trépidant et un suspens émotionnel non négligeable. L’émotion, jamais gratuite, est garantie dans ce beau film qui, s’il met un certain temps avant de réussir à nous captiver, en fait un des meilleurs de cette année. Scénario palpitant et intelligent car les morts ne sont pas ceux que l’on croît initialement devoir voir partir. Du côté de l’interprétation, Hana Schygulla trouve ici en mère observatrice puis très active ensuite, un de ses meilleurs rôles. Il y a aussi quelques beaux moments de mise en scène avec le croisement du train et de la voiture (un peu superflu pour celui des cercueils). Les scènes d’amour lesbiens entre l’étudiante allemande et la jeune turque sont très belles et émouvantes.

9:13 PM

 
Anonymous neiluji said...

Excellent. Tout dans ce film est maitrisé. Parfois un poil trop quand le film devient un peu didactique. Mais cela est tout de suite contre balancé par l'interprétation qui de bout en bout est absolument renversante! L'un des plus beaux films de l'année sans aucun doute. Et en ces temps de polar (certes réussis) cela fait du bien de voir des histoires d'amour (même impossibles)!

9:13 PM

 
Anonymous EtiDeBed said...

film qui vaut par ce qu'il nous rappelle que l'Europe s'exprime aussi dans les relations qu'entretiennent l'Allemagne et la Turquie

9:14 PM

 
Anonymous Niko0982 said...

Bonne réalisation, Bons acteurs, Bonne histoire. Bref, un bon film

9:14 PM

 
Anonymous gerald26 said...

Très bon film, bien joué, bien monté et émouvant. Un peu long tout de même

9:14 PM

 
Anonymous Boulingrin said...

Le début accumule un peu les mauvais clichés (rapport père-fils cahin caha, violence conjugale amenée comme un cheveu sur la soupe), mais il faut voir comment le récit parvient à se développer sur une base pourtant fragile, à captiver, à émouvoir, par la grâce d'images filmées avec force (et) simplicité, par des rebondissements savamment mesurés et des acteurs qui prennent aux tripes. L'idée de voyage, très bien exploitée par le réalisateur, donne lieu à une séquence exceptionnelle sur une route turque au soleil couchant, bercé par une musique d'une beauté inconcevable. "Immersif" est certainement l'adjectif qui sied le mieux à ce grand film.

9:14 PM

 
Anonymous Anonyme said...

tres interessant, merci

11:56 AM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home